Partager la page

Suivez-nous :

Enregistrer sa voix

Nous ne connaissons pas notre voix. S’enregistrer permet de s’entendre et se connaître.

On peut enregistrer sa voix à l’aide :

  • de la fonction «dictaphone» sur smartphone
  • de l’ordinateur
  • de la tablette
  • d’un logiciel
  • d’un microphone
  • d’un dictaphone numérique

Il est ainsi possible de s’ENTENDRE, de connaître véritablement sa voix. Nous ne connaissons pas notre vraie voix car elle n’est pas transmise uniquement par voie aérienne (comme les voix extérieures) mais aussi par voie osseuse (vibration des cordes vocales vers le crâne, la cochlée et les osselets).

Les enfants ne connaissent souvent pas leur vraie voix et ont besoin de l’entendre pour se construire, se connaître. Les personnes anarthriques ou dysarthriques ont besoin d’entendre leur parole pour prendre conscience de leurs difficultés.

On jugera donc de la nécessité ou non de corriger sa voix et de faire de l’orthophonie. En début de prise en charge orthophonique, il est important d’enregistrer le patient afin de pouvoir objectiver l’évolution.

L’enregistrement peut également servir pour des tâches mnésiques, scolaires (écouter une dictée à son rythme)…

Le logiciel PaMus MP3 recorder est gratuitement téléchargeable et permet de s’enregister. Il est très ergonomique grâce à ses larges boutons.

Ce logiciel est compatible sur windows 10 et windows XP.

Le lien est le suivant: https://papiermusique.fr

Une fiche technique 04-176 a été rédigée en 2013.

Un autre outil intéressant pour les enregistrements est le microphone MP3 « tout en un » de generation5.fr

C’est un micro très robuste conçu pour les enfants. Il se recharge sur port USB et a 3 heures d’autonomie. On peut transférer les enregistrements en qualité WAV ou MP3 sur Mac ou PC. Les enregistrements peuvent également être stockés dans le micro. Un ampli est intégré au micro, ce qui permet d’écouter les enregistrements.

microphone mp3 tout-en-un

Lien : https://www.generation5.fr/82–microphone-mp3-tout-en-un.php

Prix: 79 €

Aurélie Régent

remonter en haut de page