Partager la page

Eye MoT 3D

Des logiciels pour s’entraîner à la commande oculaire

ISO 30 03 09 – 22 36 21

Print Friendly, PDF & Email

Partager sur les réseaux

Eye Movement Training (ou Eye MoT) 3D est un ensemble de logiciels gratuits pour Windows, développés par Ito Fumihito, professeur assistant à l’Université de Shimane (Japon). Ce sont des jeux permettant de se familiariser progressivement avec le fonctionnement d’une commande oculaire. Nous avons testé les six des huits modules disponibles en téléchargement avec le PC Eye Mini de Tobii Dynavox et avec le tracker 4c de Tobii, et n’avons rencontré aucune difficulté.

Référence Eye Mot 3D
Auteur Ito Fumihito
Téléchargement www.poran.net/ito/eyemot/eyemot-3d
Prix Gratuit

Installation

Avant tout, pour télécharger les différents modules disponibles sur le site, nous vous recommandons d’utiliser le navigateur Chrome de Google, et d’activer la traduction automatique : le site est en japonais et ne propose pas de version en anglais ou en français. Chacune des activités est proposée au téléchargement de manière indépendante, vous obtenez une archive zippée qui doit être décompressée pour être exécutée, mais qui ne nécessite aucune installation.

Du coup, il est tout à fait possible d’utiliser ces programmes sur un ordinateur où vous n’avez pas les droits administrateurs, et même de les conserver sur une clef USB.

Descriptif

00 Pop the balloon

Ce jeu place l’utilisateur aux commandes d’un canon qui tire régulièrement des projectiles. L’objectif est d’éclater des ballons de baudruche qui apparaissent aléatoirement devant le joueur.

Il s’agit véritablement d’une activité très basique permettant d’introduire la notion de cause à effet : les ballons en mouvement ne manquent pas d’attirer le regard, et l’utilisateur n’a rien d’autre à faire que de se prendre au jeu.

00 Pop the balloon

Pop the balloon

01 Block Waste

Cette deuxième activité est légèrement plus complexe  il s’agit d’un « classique » du genre, un casse-briques. L’utilisateur déplace sur un axe horizontale une raquette, l’objectif est de détruire des blocs en 2 ou 3 dimensions. Beaucoup de paramètres sont ajustables en cours de jeu en utilisant des raccourcis-clavier.

01 Block Waste

Block Waste

02 Break the panel

Cette activité consiste à révéler des images en déplacement son regard un peu partout sur l’écran. Dans deux des modes proposés, il faut également à intervalle de temps régulier regarder l’un des boutons apparaissant dans les coins de l’écran pour « recharger ». Petit à petit, en jouant, on introduit les interactions utiles pour communiquer avec ses yeux ou piloter un ordinateur par le regard.

02 Break the panel

Break the panel

03 Panel Peeling

Cette fois, il s’agit de faire tomber des panneaux en les regardant. L’activité ressemble un peu à la précédente. Toutefois, les panneaux se comportent comme des objets physiques, il est parfois nécessaire de les regarder plusieurs fois pour les faire chuter. Cela permet d’introduire de façon astucieuse les petits mouvements bien souvent nécessaires pour corriger la position du curseur.

03 Panel Peeling

Panel Peeling

04 Fruits catch

Le joueur déplace un camion de collecte de fruits sur un axe horizontal. il s’agit de comprendre une consigne et d’y répondre : il faut par exemple ramasser certains fruits et pas d’autres…

04 Fruits catch

Fruits catch

05 Shooting Gallery

Dans un stand de tir, l’utilisateur doit regarder pendant un temps donné une cible pour déclencher une action (tir + animation de l’objet ou de l’image). Cette activité peut être complètement personnalisée, même s’il n’est pas facile de comprendre les menus…

05 Shooting Gallery

Shooting Gallery

07 WaniWani et Hiragena Table

Nous n’avons pas évalué ces deux activités. La première ne semble pas complètement fonctionnelle, la seconde est trop spécifique à la langue japonaise…

Utilisation

Pour que le pointeur de la souris suive le regard, il faut tout d’abord lancer l’utilitaire EyeMoTMouse qui se trouve dans le répertoire éponyme. Vous pouvez afficher la fenêtre de l’application qui affichent des informations en japonais. Pour modifier la vitesse de déplacement du curseur, vous pouvez cliquer sur les boutons radions situés au centre de la fenêtre : vers la gauche, la souris est très lissée, vers la droite, elle suit les saccades oculaires, ce qui peut être un peu perturbant. Le bouton en bas à gauche quitte l’application, en bas à droite, la minimise dans la barre des tâches.

Vous pouvez ensuite revenir au répertoire précédent et double-cliquer sur l’application voulue EyeMoT3D_GameXX.exe. Dans toutes les activités, pour activer l’utilisation avec la commande oculaire, appuyer sur la touche « X ». Par ailleurs, lorsqu’elle est activée, à chaque fin de partie, un écran présente les zones chaudes et froides ainsi que les saccades oculaires, ce qui donne une idée des capacités du joueur à utiliser toute la surface de l’écran.

Conclusion

Ces activités sont très bien réalisées : musiques, bruitages et effets spéciaux les rendent particulièrement attractives pour les enfants. Elles peuvent être utilisées dans le cadre d’une démarche d’appropriation des pré-requis à l’utilisation d’une commande oculaire pour communiquer ou pour interagir avec l’ordinateur.

Sur le même thème, on consultera la fiche technique sur le logiciel open source français Gazeplay et on regardera les possibilités offertes par les jeux Eyes First de Microsoft (téléchargeables depuis le site www.microsoft.com/en-us/research/product/eyes-first) ou le logiciel payant de Tobii Dynavox, Look2Learn.

remonter en haut de page