Partager la page

Suivez-nous :

Catégories
Co-conception

Imaginez l’exosquelette de demain ! 

Une étude prospective en deux phases 

 

Cette démarche prospective avait pour objectif de mieux comprendre le quotidien et les besoins des usagers et d’imaginer les futurs usages de l’exosquelette en dehors des établissements médico-sociaux. L’exosquelette en question n’existe pas à ce jour, l’étude visait à se projeter dans quelques années plonger dans un imaginaire.  

L’étude qui vient de se terminer a été réalisée en deux phases, réparties sur presque une année : 

  • Phase 1 : Entretiens individuels d’1 h permettant d’une part d’avoir une vision globale du quotidien, des habitudes et sur les équipements utilisés par les personnes interrogées et d’autre part d’imaginer l’usage de cet exosquelette au travers de différents scénarios. 
  • Phase 2 : Atelier collectif pour prioriser les attentes des personnes vis-à-vis de ce futur exosquelette. 

 

Des résultats intéressants  

 

Phase 1 : Les entretiens individuels 

 

L’étude a permis de soulever de nombreux avantages et des craintes sur les différents scenarios. 

De manière globale, il en est ressorti que l’exosquelette permettrait de faciliter les gestes du quotidien (tâches ménagère, cuisine, rangement).  

Il permettrait également lors des sorties d’accéder à des lieux difficilement accessibles ou complètement inaccessible en fauteuil. 

Concernant les craintes, elles sont diverses et interviennent à différents niveaux, certaines concernent l’exosquelette en lui-même en termes de poids, de volume, de logistique. 

Des craintes notamment soulevées par l’utilisation de l’exosquelette en intérieur sur un sol glissant par exemple. 

D’autres craintes sont basées sur l’utilisation de l’exosquelette en extérieur lié au climat, à l’environnement, le regard des autres. A la fatigabilité de l’utilisateur ou encore la crainte que la batterie tombe en panne. 

Phase 2 : L’atelier collectif 

Cette deuxième phase construite autour d’un jeu consistait à cibler les fonctionnalités attendues de l’exosquelette. 

Notre panel utilisateurs composé de 10 personnes (7 hommes et 3 femmes) ont pu exprimer et justifier leurs différents choix. 

Comme pour la phase 1 , les participants s’imaginent utiliser l’exosquelette à leur domicile et pour des déplacements de proximité.  

Enfin, ils verraient l’exosquelette comme un complément au fauteuil. Selon eux, il conviendrait plus à des personnes avec un handicap récent. Le regard des autres ne constituerait pas un frein au port de l’exosquelette. L’aspect sécurité est crucial il y a eu un questionnement sur les chutes, la possibilité de s’extraire ou d’extraire quelqu’un de l’exosquelette en cas d’urgence.  

 

Une collaboration qui s’inscrit dans la durée 

Wandercraft et le TechLab collaborent maintenant depuis plus d’un an. Après avoir diffusé l’enquête de Wandercraft en mars 2021, le TechLab avait animé un Atelier Innovation à la MAS Bougainville de Garches pour identifier les usages d’un exosquelette dans un établissement médico-social, atelier qui avait réuni de nombreux professionnels et usagers de l’établissement. 

 Un immense merci à la délégation de Nanterre pour son accueil et à la mutuelle Chorum pour son soutien à ce projet.

Catégories
Co-conception Déficience sensorielle Malvoyance Mobilité Vie du service

Le groupe Atlantic lance une démarche d’innovation inclusive

Une démarche de co-conception en 3 étapes

La vidéo ci-dessous résume les différentes étapes de la démarche d’innovation inclusive adoptée par le Groupe Atlantic, accompagné par le TechLab.

Sensibilisation au handicap

L’accompagnement a débuté par une sensibilisation au handicap des équipes du Groupe Atlantic, dispensée par APF Conseil. Cette sensibilisation, sous forme d’atelier exploratoire, avait pour but de lever les représentations, dépasser ses appréhensions sur le handicap et de faire des expérimentations.

Co-conception avec des personnes en situation de handicap

Dans un second temps, le TechLab a mobilisé un panel de personnes aux handicaps variés, avec l’aide de la délégation APF France handicap de la Roche-sur-Yon, de l’Association Valentin Haüy et l’Établissement d’Accueil Médicalisé Colibri,

Le TechLab a tout d’abord réalisé des entretiens à domicile. Cette étape est primordiale afin de comprendre le quotidien et les attentes des usagers. Ces entretiens en immersion au domicile ont en effet permis d’échanger et de se rendre compte directement des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur vie quotidienne dans l’utilisation de leurs équipements de confort thermique.

La troisième phase d’innovation inclusive a ensuite eu lieu à la Roche-sur-Yon, au sein du Lab du siège du Groupe Atlantic. Un panel de personnes en situation de handicap a pu tester une sélection de produits du groupe, en présence de représentants des équipes de design, marketing et ingénierie du Groupe. Le TechLab a animé ces tests puis un temps de réflexion collective sur les offres et produits du Groupe.

Une démarche d’innovation inclusive fructueuse

Grâce aux entretiens et à la journée d’atelier organisés, le TechLab a pu recueillir de précieuses informations et axes d’améliorations.

Un grand merci aux personnes qui ont participé à notre panel. Grâce à leur expertise d’usage, nous avons pu présenter au Groupe Atlantic :

  • Une quinzaine d’enseignements sur l’usage des équipements de confort thermique,
  • Quarante difficultés d’usage pour les personnes en situation de handicap,
  • Une vingtaine de propositions d’améliorations,
  • 22 bonnes pratiques, pour intégration dans les standards de conception.

Le Groupe Atlantic est très satisfait des retours qui lui ont été fait suite aux ateliers. Atlantic a particulièrement apprécié la démarche d’innovation inclusive, qu’il compte réitérer. 

[su_button url= »https://lehub.apflab.org/ateliers-innovation/ » target= »blank » style= »flat » background= »#00526A » color= »#fbfbfb » size= »8″ wide= »no » center= »yes » radius= »round » icon= »icon: external-link » icon_color= »#fffff » text_shadow= »0px 0px 0px #EEE »]En savoir plus sur les Ateliers Innovation[/su_button]

remonter en haut de page