Partager la page

Suivez-nous :

Catégories
Co-conception

Le TechLab lance son appel à projet !

Fort de ses 5 années d’expérience dans l’accompagnement des startups à la co-conception, le TechLab passe en mode « appel à projet » pour continuer d’accompagner les startups qui développent des solutions innovantes dans le domaine du handicap.

L’accompagnement du TechLab :

Le programme Co-conception et handicap du TechLab APF France handicap vise à accompagner les startups qui souhaitent faire participer les personnes en situation de handicap dans leur processus de conception produit/service.

Depuis 2018, le TechLab APF France handicap organise des focus groups, des entretiens et des tests de produits et services avec les usagers et adhérents d’APF France handicap. Après plus de 40 startups et entreprises accompagnées, le TechLab structure sa démarche et son accompagnement sur un format de formation-action.

L’accompagnement du TechLab prévoit :

  • La constitution d’un panel de personnes en situation de handicap, d’aidants et de professionnels au sein d’APF France handicap,
  • La formation-action des startups aux méthodes de co-conception avec des personnes en situation de handicap.

L’ambition du programme est de :

  • Améliorer l’adéquation entre les solutions innovantes et les besoins des personnes en situation de handicap,
  • Favoriser la participation pleine et entière des personnes en situation de handicap à la définition des solutions qui les concernent,
  • Maximiser la performance des démarches de codesign menées par les startups afin que leurs solutions atteignent plus rapidement l’ergonomie et la maturité nécessaires à leur succès.

Clôture de l’appel à projet : 15 décembre 2022 à minuit

Jury de sélection et communication des résultats : janvier 2023

Démarrage du programme : février 2023

Pour plus d’informations (contenu du programme, modalités de candidature…) :

https://techlab-handicap.org/le-techlab-accompagne-les-startups/

Catégories
Co-conception

Entre réel et virtuel, entre papier et digital …

Quand le courrier devient digital…

Imaginez pouvoir animer votre courrier en 2D ou 3D… Ce nouveau service de La Poste a été testé avec des adhérents de la délégation d’Orléans.

Test de l’offre « courrier augmenté » de La Poste

En utilisant la technologie du QR code, le groupe La Poste propose d’animer un support papier (courrier, catalogue, notice…) avec des animations en réalité augmentée 2D ou 3D grâce à l’appareil photo du smartphone.

Fermez les yeux et imaginez… Vous recevez un courrier dans votre boîte aux lettres, intrigué par le QR code présent sur la lettre, vous le flashez avec votre téléphone. C’est ainsi que commence votre expérience immersive à la découverte d’un nouveau véhicule d’une marque française bien connue.

Cette expérience, La Poste a demandé au TechLab de la faire vivre à un panel de personne en situation de handicap.

Au travers de cette démarche d’innovation inclusive, le groupe La Poste souhaite vérifier l’ergonomie de son service et identifier des pistes d’amélioration concrètes.

Le TechLab relève le défi

Le TechLab a réuni un panel de personnes en situation de handicap pour réaliser une série de tests utilisateur. Nous remercions chaleureusement tous les participants ainsi que la délégation APF France handicap d’Orléans pour leur aide précieuse !

Trois supports ont été passés au crible par nos testeurs du jour qui ont pu découvrir une palette d’expérience et de service variés :

Courrier interactif : vous faites apparaître un bouton d’appel sur votre courrier.

Vidéo 3D : le maire de votre commune apparaît en 3D et en miniature sur votre bureau pour vous souhaiter la bonne année !

Environnement immersif : vous êtes plongé dans l’habitacle du nouveau modèle de votre constructeur préféré !

En suivant un parcours de test complet, nous avons  vérifié un ensemble de critères basés sur les principes de conception universelle, par exemple :

  1. La qualité de l’information
    • une information visible et lisible
    • une information compréhensible
  2. La qualité d’interaction  et de navigation :
    • identification et confort des zones cliquables
    • confort d’utilisation (gestes et postures)
    • parcours intuitif
  3. Le droit à l’erreur
    • Erreur de clic
    • Retour en arrière

La démarche était aussi l’occasion de questionner les participants sur l’usage potentiel qu’ils feraient de ce type de support dans leur quotidien.

Des retours concrets et constructifs

La richesse des retours des participants à la démarche nous a permis de nourrir une réflexion auprès du Groupe La Poste sur l’ergonomie et l’usage de supports à la fois physiques et digitaux.

Les recommandations vont au-delà de la seule notion d’accessibilité et visent une amélioration du confort pour tous. L’un des points d’orgue : proposer des alternatives limitant les mouvements des membres supérieurs !

La synthèse de toutes les informations collectées au cours des tests nous a permis de définir un premier ensemble de bonnes pratiques de conception pour une offre de courrier augmenté inclusif.

Catégories
Atelier innovation Co-conception Confort Expertise d'usage

Bien assis et connecté : la délégation de Nanterre imagine l’usage de capteurs d’assise

Le coussin connecté Sensteria

La start-up parisienne Sensteria développe un coussin d’assise connecté permettant de corriger la posture des personnes ou de prévenir des troubles de l’équilibre au lever. Concrètement, l’utilisateur place le coussin sur sa chaise de bureau et reçoit des alertes quand sa posture n’est pas bonne.

Dans une démarche d’innovation inclusive, ses concepteurs se posaient la question : quels usages possibles de ce type d’assise et de technologie pour des personnes en situation de handicap moteur ?

Un coussin d'assise connecté et son interface utilisateur

Un accompagnement en deux étapes

Le TechLab a proposé une méthodologie d’idéation, c’est-à-dire une méthode permettant de trouver des idées !

Nous avons à nouveau fait appel aux adhérents de la délégation APF France handicap de Nanterre (définitivement un super lieu pour la co-conception !).

La première étape de l’atelier consista alors à comprendre l’utilité d’un tel outil dans le quotidien d’usagers en fauteuil roulant. L’expertise d’usage des personnes présentes a permis à Sensteria de bien comprendre les problématiques d’assise liées au fauteuil roulant. Où, quand, comment et pourquoi utiliser une assise connectée : des questions auxquelles les participant ont largement répondu.

Durant une seconde étape, nous avons testé l’application de Sensteria et évalué son interface.

Les fondateurs sont satisfaits : « Beaucoup de choses faisables qu’on avait vues et pas vues ».

Nous suivrons avec intérêt les développements à venir des produits Sensteria !

Encore un grand merci aux adhérents de la délégation de Nanterre, dont l’expertise d’usage est précieuse et dont l’expertise technique sur cet atelier nous a tous bluffés !

L’accompagnement de Sensteria a pu se faire grâce à notre partenariat avec la Mutuelle Intégrance.

Intéressés ?

Vous souhaitez aussi être accompagné dans votre démarche de co-conception ? C’est par ici

Vous souhaitez que votre établissement ou délégation participe régulièrement à nos démarches ? Contactez-nous

Catégories
Co-conception Expertise d'usage Mobilité

Quels futurs services de location de véhicules adaptés pour Wheeliz ?

Wheeliz est une plateforme de location de véhicules aménagés entre particuliers. Wheeliz a fait appel au TechLab pour réfléchir à l’évolution de ses services.

Le 30 mars dernier, la délégation d’Orléans d’APF France handicap accueillait le TechLab et Wheeliz dans le cadre d’un Atelier Innovation réunissant un panel de 6 personnes en situation de handicap et aidants.

Vous avez dit « difficultés de déplacement » ?

Dans cette phase, les participants ont dû penser aux difficultés rencontrées lors de leurs déplacements.

Ils ont imaginé quelques déplacements types. Ils ont ensuite analysé, étape par étape, ce qui pouvait les gêner ou les mettre en échec. Bien des embûches ont été décrites. En conclusion, trois difficultés majeures ont été retenues par le groupe : le besoin d’anticiper les trajets, l’absence de véhicules adaptés (notamment en gare et aéroport) et les problèmes de stationnement.

Les participants ont ensuite évalué les solutions de Wheeliz par rapport à ces problèmes. Ils ont finalement imaginé le service idéal en matière de location de véhicule adapté.

Des retours utiles pour Wheeliz

Les résultats de l’atelier ont été présentés à l’équipe de Wheeliz. Ces apports vont alimenter la réflexion de l’entreprise quant à l’évolution de ses services. En plus de l’évolution à moyen terme, Wheeliz a pu identifier plusieurs pistes d’amélioration de son offre actuelle de location de véhicules adaptés entre particulier. La prochaine étape ? Mieux connaître ses utilisateurs actuels : on vous en reparle bientôt !

Un immense merci aux participants de la délégation d’Orléans qui nous ont fait profiter de leur expertise d’usage ainsi qu’à notre partenaire la mutuelle Chorum pour son soutien.

Catégories
Co-conception Expertise d'usage Insertion Professionnelle

Des Ateliers Innovation pour étudiant entrepreneur

Faire émerger des solutions innovantes au service des personnes en situation de handicap ? C’est le nouveau défi du TechLab ! Grâce à notre partenaire Société Générale, le TechLab accompagne cette année 5 projets étudiants.

Agir sur l’innovation dès ses prémices

Combien de startups ont démarré avec un simple projet étudiant ! Dès lors, pour agir sur l’innovation là où elle se crée, le TechLab va aider les étudiants entrepreneurs dans le domaine du handicap à bien cerner les besoins. L’occasion de booster l’innovation inclusive mais également de favoriser la création d’emploi dans un domaine où il y a encore beaucoup à faire !

Un premier projet accompagné

Le TechLab est ravi d’accompagner Charline Boujon-Delaunay. L’étudiante-entrepreneure porte le projet « La Dame de Pique ». Cette plateforme communautaire numérique propose des services de groupes interactifs pour les personnes en situation de handicap.

Ainsi, le TechLab va constituer un panel de personnes en situation de handicap afin de confronter l’idée de Charline aux besoins des personnes.

Vous êtes étudiant entrepreneur ?

Étudiant, vous innovez pour les personnes en situation de handicap ? Alors contactez-nous en remplissant ce formulaire.

Nous vous proposerons un rendez-vous pour comprendre votre projet et envisager un accompagnement.

Une démarche soutenue par la Société Générale

Cet accompagnement est possible grâce au soutien de la Société Générale, qui œuvre pour l’insertion professionnelle des jeunes. Un grand merci à notre partenaire !

Catégories
Co-conception

Imaginez l’exosquelette de demain ! 

Une étude prospective en deux phases 

 

Cette démarche prospective avait pour objectif de mieux comprendre le quotidien et les besoins des usagers et d’imaginer les futurs usages de l’exosquelette en dehors des établissements médico-sociaux. L’exosquelette en question n’existe pas à ce jour, l’étude visait à se projeter dans quelques années plonger dans un imaginaire.  

L’étude qui vient de se terminer a été réalisée en deux phases, réparties sur presque une année : 

  • Phase 1 : Entretiens individuels d’1 h permettant d’une part d’avoir une vision globale du quotidien, des habitudes et sur les équipements utilisés par les personnes interrogées et d’autre part d’imaginer l’usage de cet exosquelette au travers de différents scénarios. 
  • Phase 2 : Atelier collectif pour prioriser les attentes des personnes vis-à-vis de ce futur exosquelette. 

 

Des résultats intéressants  

 

Phase 1 : Les entretiens individuels 

 

L’étude a permis de soulever de nombreux avantages et des craintes sur les différents scenarios. 

De manière globale, il en est ressorti que l’exosquelette permettrait de faciliter les gestes du quotidien (tâches ménagère, cuisine, rangement).  

Il permettrait également lors des sorties d’accéder à des lieux difficilement accessibles ou complètement inaccessible en fauteuil. 

Concernant les craintes, elles sont diverses et interviennent à différents niveaux, certaines concernent l’exosquelette en lui-même en termes de poids, de volume, de logistique. 

Des craintes notamment soulevées par l’utilisation de l’exosquelette en intérieur sur un sol glissant par exemple. 

D’autres craintes sont basées sur l’utilisation de l’exosquelette en extérieur lié au climat, à l’environnement, le regard des autres. A la fatigabilité de l’utilisateur ou encore la crainte que la batterie tombe en panne. 

Phase 2 : L’atelier collectif 

Cette deuxième phase construite autour d’un jeu consistait à cibler les fonctionnalités attendues de l’exosquelette. 

Notre panel utilisateurs composé de 10 personnes (7 hommes et 3 femmes) ont pu exprimer et justifier leurs différents choix. 

Comme pour la phase 1 , les participants s’imaginent utiliser l’exosquelette à leur domicile et pour des déplacements de proximité.  

Enfin, ils verraient l’exosquelette comme un complément au fauteuil. Selon eux, il conviendrait plus à des personnes avec un handicap récent. Le regard des autres ne constituerait pas un frein au port de l’exosquelette. L’aspect sécurité est crucial il y a eu un questionnement sur les chutes, la possibilité de s’extraire ou d’extraire quelqu’un de l’exosquelette en cas d’urgence.  

 

Une collaboration qui s’inscrit dans la durée 

Wandercraft et le TechLab collaborent maintenant depuis plus d’un an. Après avoir diffusé l’enquête de Wandercraft en mars 2021, le TechLab avait animé un Atelier Innovation à la MAS Bougainville de Garches pour identifier les usages d’un exosquelette dans un établissement médico-social, atelier qui avait réuni de nombreux professionnels et usagers de l’établissement. 

 Un immense merci à la délégation de Nanterre pour son accueil et à la mutuelle Chorum pour son soutien à ce projet.

remonter en haut de page